NONKU PHIRI aka JUNG FREUD

« Things we do on the week end », c’est avec ce titre que j’ai découvert Nonku Phiri. Quand je l’écoute, je me dis : Africa is the future. Pensons à d’autres artistes forts intéressant(e)s qui viennent aussi de ce pays bouleversé et en métamorphose qu’est l’Afrique du Sud. Avouons-nous que la scène afro-électronico est en pleine explosion mondiale, sa musique sème les confettis de sa joie et du « trop-plein » à dire, rythmée et belle, s’appropriant les médias numériques pour les ensorceler via leur tambours battant la chamade. Couleurs fascinantes.

Actant sous deux noms, dont un pseudonyme, son autre « moi » est Jung Freud ; proche de la schizo, Nonku ? D’un côté Jung Freud, l’appellation qu’elle se donne dans ses collab. Nonku Phiri, pour ses projets personnels. La belle tisse sa toile parmi différentes influences, toutes aussi riches les unes que les autres: gros flow bien acérés autant que mélodie douce et joliment chantée, de la musique électronique…. Il faudrait ajouter que son père est un célèbre chanteur et guitariste sud-africain, Rhay Phiri, qui joue du  jazz afro soul et du mbaqanga, une musique rurale d’Afrique du sud venant de la culture Zulu. Baignée dans tout ça, Nonku donne naissance à des bijoux-pépites comme celui-ci , pour le côté le plus percutant, et dans cette collaboration avec PHFAT elle rappe fort,et dieu sait qu’on aime que trop ce côté rentre-dedans, par chez nous.

 

 

Passons maintenant à ce titre tout léger, montrant une carrière internationale installée avec des productions qui tapent. Celle sortie récemment avec Branko, le portugais de BURAKA SOM SISTEMA et Mr Carmack, le non moins célèbre beat-maker américain, pote de Diplo.

Ah oui, son album est en téléchargement gratuit « Things we do on the week end » sur son soundcloud (lien plus bas)

 

À suivre donc, ici : https://soundcloud.com/nunulooloo

https://www.facebook.com/nonkuphiri/?fref=ts

Allez, bonne écoute ++

Carie

 

Publicités